Coucou, me revoilou !

Rouvrir un blog, cette gageüre1 ! Pour ne rien vous cacher, j’y songe depuis 2010. Oui, ça fait un bail que ça cogite, ça fait aussi un bail que je remonte régulièrement un WordPress sur mon serveur, croyant dur comme fer que le contenu va suivre… Sans succès.

waving

La faute à une flemme incommensurable et, soyons honnêtes, une bonne frousse aussi de reprendre la plume, très sérieusement remisée depuis mon départ de Joystick, fin 2007.

Le constat de départ pour cette énième résurrection est le suivant : Twitter, c’est cool, ça permet de diffuser un max d’infos concises en un temps record, mais c’est aussi extrêmement frustrant. Qui n’a jamais publié un lien vers un article intéressant, pour s’embourber ensuite dans une interminable discussion avec un de ses followers, conversation hachée en petits blocs qui jouent au chat et à la souris avec toute idée de continuité ? Tout le monde y a eu droit.

Bref, vous saisissez l’idée : ici, on va pouvoir non seulement venir se fournir en infos qui me semblent importantes ou, au minimum, digne de mon attention pendant quelques secondes. Mais en plus, on pourra éventuellement en causer à l’aise, dans le confort des fils de commentaires. Une seule requête : que vous vous enregistriez avant de poster quoi que ce soit. J’aime bien savoir à qui je parle. Après quelques mois en ligne, je me rends compte que 99% de mes abonnés sont des bots. Face à une telle inutilité, j’ai désactivé le besoin d’inscription. N’en abusez pas ! :p

Sur ce, bienvenue. En musique. Parce que je suis un mec qui sait recevoir.

  1. Oui, moi aussi ça m’a fait bizarre d’apprendre qu’on devait désormais l’écrire comme cela. Pouah. []