Deadwax, le vinyle qui tue

Une série télé sur un vinyle qui tue ? J’ai lu des pitchs plus improbables…

Deadwax follows Etta (Hannah Gross from Mindhunter), a young woman with a talent for procuring rare records for rich collectors.

The story takes a turn for the gruesome when Etta gets her hands on a legendary “key” record from master sound engineer Lyle M. Lytton, one of only three in existence, identified by the “strange, ominous” marks in its dead wax. After police discover that one of these records is linked to the death of another record collector, Etta sets out to unravel the mystery. Presumably, gory fun ensues.

Réalisé par Graham Reznick (co-scénariste du jeu vidéo Until Dawn), ce génocide de hipsters sera visible sur Shudder, un service de streaming dédié à l’horreur (mais malheureusement pas disponible par chez nous). Outre le pitch, le format s’annonce également intéressant, puisque la série déroulera des épisodes de 15 minutes, pour une durée totale de deux heures.

Twin Peaks et les douze truites arc-en-ciel

S’il y a bien une chose que la saison 3 de Twin Peaks aura réussi à déclencher, c’est une nouvelle vague, que dis-je, un tsunami de spéculations assez folles sur les clés nécessaires au décryptage de la série.

J’en ai lu un paquet, j’en ai personnellement échafaudé plusieurs, mais l’analyse que livre Cory Caplan dans sa vidéo sur la timeline particulière de la série est de loin celle qui m’a le plus excité jusqu’ici.

Je vous laisse juger par vous-même de la pertinence de son propos.

Merci à Xavier de Geekzone de m’avoir fait découvrir cette petite merveille.

Tangerine Dream live @ Øya Festival 2018

Une performance live de Tangerine Dream, ça ne se refuse jamais. Enregistré au Øya Festival (qui s’est tenu à Oslo début août), le groupe aligne sa dernière formation en date, composée de Thorsten Quaeschning, Hoshiko Yamane et mon chouchou Ulrich Schnauss, pour un set de 75 minutes mélangeant classiques, nouveautés et même une séance d’improvisation.

La set list, pour les curieux :

  1. Tangram (2018) 1:19
  2. Betrayal (Sorcerer Theme) 6:52
  3. Love On A Real Train 14:14
  4. It Is Time to Leave When Everyone Is Dancing 22:09
  5. Roll the Seven Twice 28:54
  6. Stratosfear (2018 version) 37:05
  7. Oslo By Night (Improvisation) 48:31

Via Synthtopia.

Le son typique des TR-808, on le doit à un transistor défectueux

L’histoire est assez folle, et prouve une fois encore que dans les années 70, à l’époque de l’avènement des synthétiseurs analogiques, l’accident était une partie non négligeable du processus créatif.

You Can’t Build A Roland TR-808 Because You Don’t Have Faulty Transistors, chez Hackaday.

That headline sounds suspect, but it is the most succinct way to explain why the Roland TR-808 drum machine has a very distinct, and difficult to replicate noise circuit. The drum machine was borne of a hack. As the Secret Life of Synthesizers explains, it was a rejected part picked up and characterized by Roland which delivers this unique auditory thumbprint.

La première boite à rythmes

Pour promouvoir la sortie d’une banque de sons, Circle Drum Samples a mis en ligne il y a quelques jours une incroyable vidéo de la toute première boîte à rythmes de l’Histoire : la Wurlitzer Sideman.

Utilisant un système de séquençage électromécanique et une synthèse à tube électronique, la bestiole date tout de même de 1959. Un bel objet, fascinant à écouter, et à observer.

Via Synthopia.

S’y retrouver dans les coils SSOCC de Kanger

C’est hautement spécifique, mais je le poste ici avant tout pour en garder une trace. Et aussi parce que ça dépannera sans doute plus d’un vapoteur qui s’arrache les cheveux devant la nomenclature des « coils » SSOCC de Kanger, nomenclature qui prête un peu à confusion (et c’est un euphémisme).

Si vous hésitiez quant au réglage adéquat pour votre batterie, voici une petite antisèche qui devrait sauver la vie de vos résistances.

Kanger SSOCC Coils

Donc, en résumé :

  • Sceau rouge → mode « wattage »
  • Sceau bleu → mode « température »
  • Sceau rose → mode « wattage » ou « température »
  • Sceau noir → mode « wattage »

Plus d’info chez Vapor Authority.