Remasters et copyright

Jusqu’ici, le « remastering » (procédé qui consiste, en gros, à redonner une seconde jeunesse à un enregistrement en procédant à un nouveau mixage) était à la fois une technique destinée à vous revendre une deuxième fois le même album, mais également à introduire un nouveau copyright.

Back in 2016, a lower court ruled that a remastering introduces substantially new elements into the recording, making it a brand-new work.  […] In a nutshell, CBS argued that it technically was never playing the old vinyl LPs of pre-1972 tracks. Instead, the station played digitally remastered CDs and digital files, which were released after 1972. Therefore, they should only be liable for post-1972 statutory rates under federal law, which are much lower.

C’est désormais en bonne voie d’être une pratique remisée au placard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *