Le son typique des TR-808, on le doit à un transistor défectueux

L’histoire est assez folle, et prouve une fois encore que dans les années 70, à l’époque de l’avènement des synthétiseurs analogiques, l’accident était une partie non négligeable du processus créatif.

You Can’t Build A Roland TR-808 Because You Don’t Have Faulty Transistors, chez Hackaday.

That headline sounds suspect, but it is the most succinct way to explain why the Roland TR-808 drum machine has a very distinct, and difficult to replicate noise circuit. The drum machine was borne of a hack. As the Secret Life of Synthesizers explains, it was a rejected part picked up and characterized by Roland which delivers this unique auditory thumbprint.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *