Le « skeud » du jeudi : Solar Quest – Orgship

Je garde un souvenir ému de ma première rencontre avec Orgship, cet album venu tout droit d’une autre dimension. J’étais tombé dessus par hasard en parcourant l’imposante discothèque de Radio Campus Bruxelles, où j’officiais à l’époque comme animateur et journaliste.

Longue balade « ambient » de 72 minutes, divisée en huit plages envoutantes, il s’agit sans hésitation d’une de mes galettes du genre préférées. À ranger aux côtés des tout aussi merveilleux 76:14 de Global Communication et Chill Out de The KLF, dont j’aurai sans aucun doute l’occasion de vous reparler ici.

Signé du producteur britannique (alors posé à Bruxelles) George Fleming-Saunders, alias Solar Quest, Orgship a vu le jour en 1994, alors que la scène « ambient » électronique était en pleine explosion. Déjà plus que pertinent à l’époque, il a acquis depuis le statut tant convoité d’incontournable du genre. À mes yeux, en tous cas. Un voyage extraordinaire, ponctué de la voix délicieuse de Kirtsy Hawkshaw, à savourer au casque, dans l’obscurité, de la toute première jusqu’à la toute dernière seconde. Bon voyage !

Soutenez Faskil sur Patreon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*