Le « skeud » du jeudi : The KLF – Chill Out

En période de stress, ou tout simplement quand j’ai besoin de m’aérer la tête et voyager loin des soucis du quotidien, je reviens régulièrement vers ce Chill Out du duo britannique The KLF. Sorti en 1990, le disque était à l’époque l’un des tout premiers « concept albums » à proposer ce genre de voyage dans un univers « ambient house ».

Enregistré en une seule prise de 44 minutes, ou en deux jours selon les sources, Chill Out mélange compositions originales et samples, puisés notamment chez Elvis Presley, Fleetwood Mac ou encore Van Halen. On y croise même du chant diphonique khöömii, c’est dire si éclectisme est de mise.

Narrant un voyage fictionnel le long de la Côté du Golfe, du Texas jusqu’à la Louisiane, l’album se condense en une seule piste, et se dévore d’ailleurs idéalement d’une seule traite, dans le noir, le casque vissé sur les oreilles. Intouchable, encore aujourd’hui, il s’agit sans conteste de l’un des plus beaux voyages musicaux jamais composés. Une ballade auditive que je me refais régulièrement, et dont je ne pourrai sans doute jamais me lasser.

Note : l’album n’étant malheureusement pas disponible sur la lacunaire plateforme Spotify, je vous glisse ci-dessous une version dénichée sur YouTube, ainsi qu’un lien vers la base de données Discogs, pour ceux qui souhaiteraient s’en procurer un exemplaire.

The KLF – Chill Out sur Discogs.

Soutenez Faskil sur Patreon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*