Concours de remixes !

Eh non, vous ne rêvez pas : plus de 17 ans après avoir lancé un concours similaire sur Geekzone.fr, je me décide enfin à renouveler l’expérience. Vous avez été nombreux à me le réclamer, souvent même, du coup je me suis dit qu’il était sans doute grand temps de solliciter une fois encore vos talents en production musicale. Mais cette fois-ci, c’est pour quelque chose d’un peu plus officiel…

Le 24 août 2007, après moult tribulations et reports, mon premier single en solitaire débarquait dans les bacs virtuels. Répondant au nom énigmatique de Clear Mayhem, le morceau a toujours gardé une place à part dans mon cœur. Une production dont je suis particulièrement fier, même si j’ai toujours regretté un « mastering » un peu hâtif, qui plombe un peu sa dynamique, souci technique qui l’a notamment empêché d’être repris à l’époque sur une compilation du vénérable Hernan Cattaneo (j’en chiale encore).

N’empêche, il a pourtant connu une belle vie sur la scène progressive house et s’était vu remixer de bien belle manière par quelques grands noms du moment (comme Cassino & Laben et Taucher, entre autres). Et à titre personnel, je suis toujours très satisfait quand je réécoute ma version « ambient ».

Un son un peu daté, vous dites ? Qu’à cela ne tienne : il y a quelques années, autour de 2017, pour fêter ses dix ans, j’ai eu envie de le remettre au goût du jour, pour lui donner en quelque sorte une seconde chance. J’ai débusqué les « stems » originaux sur un vieux disque de backup, et je me suis mis à l’ouvrage. Mais comme souvent avec le procrastinateur de compétition que je suis, je n’ai jamais pris la peine de le terminer. Demeure cette ébauche, balancée en vrac sur Soundcloud, qui témoigne de son existence, malgré le fait qu’il ne soit jamais sorti de mes archives.

Et aujourd’hui, quelque 13 années après sa sortie officielle, j’ai décidé de dépoussiérer pour de bon l’ouvrage, et de lui donner enfin cette résurrection qu’à mes yeux il mérite. Et pour cela, je vais solliciter votre assistance.

Si vous vous sentez inspiré par l’idée de donner un coup de jeune au morceau, de le remixer, je vous invite à récupérer les « stems » originaux (attention, c’est un gros RAR de 792 Mo), et de laisser libre cours à votre imagination. Torturez-le dans tous les sens et réinterprétez-le à votre sauce !

Avec un peu de chance, si la qualité est au rendez-vous, il pourrait figurer sur le futur EP que je prépare (avec un « remaster » de l’original et quelques surprises), galette virtuelle que je devrais proposer gratos sur Bandcamp d’ici quelques mois.

Intéressé ? Manifestez-vous dans les commentaires ou via le formulaire de contact, et tenez-moi au courant de l’avancée de vos expérimentations, ça me motivera à poursuivre le taf de mon côté ! Pas d’obligation, c’est 100% pour le fun. Et pas de deadline non plus, mais je vous ferai signe quand ça commencera à urger, histoire que vous disposiez d’assez de temps pour finaliser tout ça proprement.

Soutenez Faskil sur Patreon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*