Des briques aux pixels : l’histoire des jeux vidéo Lego

Nouveau papier à lire chez Red Bull, dans lequel je vous parle cette fois-ci de la franchise LEGO.

En décembre dernier, la société LEGO fêtait ses 25 ans de jeu vidéo… L’occasion pour nous de revenir sur cette romance, parfois difficile, entre briques et bits.

Avant toute chose, j’aimerais vous faire une confidence, confidence qui va sans doute m’attirer l’ire de bon nombre d’entre vous, mais tant pis, je me lance : je n’ai jamais aimé les Lego. Voilà, c’est dit. N’ayant absolument aucun don pour le bricolage, je n’ai jamais compris la satisfaction qu’on pouvait tirer de jouets qu’il fallait monter soi-même. Sans compter les pieds nus profondément meurtris par ces satanées briques éparpillées telles des mines sur la moquette de ma chambre. Bref, moi j’étais plutôt Playmobil. Jugez-moi.

En revanche, j’ai toujours été un grand fan de leurs jeux vidéo. Enfin, pas toujours… Disons qu’ils m’ont finalement conquis à partir de 2005, quand la franchise est passée sous la tutelle des développeurs de Traveller’s Tales, qui en ont rapidement fait une de mes franchises vidéoludiques préférées. Pour fêter les 25 ans de jeux vidéo Lego, et en attendant la sortie du dernier opus, Lego Star Wars: The Skywalker Saga, basé sur les récents films de la franchise cinéma, je vous invite à une petite rétrospective, des briques aux pixels.

Lire la suite sur le site de Red Bull…

Soutenez Faskil sur Patreon !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*