“This is a journey into sound.”

Samplée par une pléthore d’artistes, d’Eric B. & Rakim sur Paid In Full à Bomb The Bass sur Beat Dis, ou encore Anthrax sur Potter’s Field, cette phrase mythique fait aujourd’hui partie de l’inconscient collectif.

Mais savez-vous d’où vient cet échantillon emblématique ?

D’un disque baptisé (sans surprise) A Journey Into Stereo Sound, publié en 1958 par les labels Decca et London Records. La raison d’être de cette galette : démontrer les bienfaits de la stéréophonie au grand public, à une époque où la plupart des appareils de diffusion familiaux se contentaient encore du mono.

La fameuse voix qui nous accompagne durant cette démonstration d’une demi-heure n’est autre que celle de l’acteur britannique Geoffrey Sumner. Avec une vingtaine de longs métrages à son actif, il était aussi le commentateur des célèbres British Movietone News, un journal d’actualité originaire des États-Unis, puis décliné dans une édition pour la Grande-Bretagne, et qu’on pouvait notamment suivre dans les cinémas entre 1929 et 1979.

Et puisqu’on parle de disques de démonstration stéréo, je vous glisse aussi le non moins mythique Stereo Spectacular Demonstration & Sound Effects d’Audio Fidelity, samplé quant à lui par les Belges d’Hooverphonic, sur le morceau Inhaler.